• Page:
  • 1

La Generali 2014 ....beau millésime!!
Facebook Twitter Delicious Digg FriendFeed Linkedin Reddit Stumbleupon MySpace Technorati Blogger Wordpress

La Generali 2014 ....beau millésime!! il y a 6 ans, 3 mois #678

  • Phil.
  • Hors ligne
  • Moderator
  • Message: 214
Toutes les victoires sont belles et toutes sont égales.
Mais comme le disait Coluche, il y a en a qui sont plus égales que d’autres et cette victoire dans la Generali de Yannick Cazemajou est comme un bonheur supérieur qui aura été dignement fêté…. dans la plus pure tradition des Generali à Saint Martin.
Car cette année encore, la Generali, sous le sponsoring de Generali, le parrainage du Cabinet Anton et l’implication personnelle toujours généreuse et débordante d’amitié de François aura été de nouveau un grand moment ! La Générali c’est la fête du Golf d’abord, mais aussi de la mer, de la gastronomie, des instants partagés de la joie, arrosée de grands crus…. et de grands « paquets de mer » qui concluent de manière traditionnelle désormais, cette journée.

Longue journée qui, au sortir de la période pascale et de son « chemin de croix », ressemble avec ses étapes bien codifiées à un « chemin de joie »….. qui d’ailleurs, pour certains, passe même par la station de la crucifixion golfique !

1ère station « O Plongeoir »
Aux petites heures du matin les « fidèles » s’assemblent pour la collation généreuse préparée par Jo, comme si la journée qui nous attendait nécessitait de prendre de grandes forces…. et les cadeaux pleuvent au milieu du muguet du 1er Mai !
2ème station « L’embarquement »
A ne plus savoir où donner de la tête au milieu des bateaux de la Marina pour un départ en Mer. Des couleurs, des paysages et des bateaux qui pour beaucoup ne restent qu’un rêve un peu inaccessible. Et dire que certains, ailleurs, se rendent au Golf dans les embouteillages !
3ème station « L’arrivée sur le parcours »
Comme si le luxe des bateaux n’avait pas été suffisant, c’est toute la somptuosité de parcours et du domaine de Cuisin’art Golf Course qui s’offre alors et qui parvient, un moment, à faire oublier la pression de la compétition qui commence à monter.
4ème station « Le long chemin »
Car si la beauté du lieu nous a ébloui et si la longue remontée des allées fleuries, le luxe du Club House semblent amener à une douce sérénité, ce n’est sans doute que pour mieux dissimuler la cruauté des pièges implacables du parcours, un peu comme on anesthésie un patient avant l’opération. Car le parcours est un « grand » parcours qui ne laisse que peu de place à l’approximation. Les grandes compétitions demandent de grands parcours et la Générali doit sortir un vainqueur qui aura les nerfs et le talent d’aller se mesurer au prestigieux et très redoutable Golf National lors de la finale nationale. Au-delà du prestige de toute victoire, cette perspective n’est pas sans rajouter une pression supplémentaire sur les joueurs et ceux qui ont déjà connue cette finale en sont parfois même arrivés à se demander comment les pros, les grands, pouvaient jouer sous le par sur un tel parcours. Mais quelle ambiance et quelle expérience que de fouler, en compétition, le terrain d’une future Ryder Cup !
5ème station « Le rendu des cartes »
Moment de fierté, moment parfois aussi éprouvant, moment des regrets et des commentaires car ce jeu est si exigeant que même un bon score aurait mérité encore d’être meilleur…. sans le rebond aléatoire, avec les 10 centimètres qui manquaient pour ne pas « prendre le Bunker » ou sans cette virgule impensable de 360 degrés autour du trou…
6ème station « Le déjeudîner sur l’eau »
Dans un tel cadre et dans une telle ambiance où la moindre pitance ressemblerait déjà à un festin, le retour aux bateaux est le moment où déferlent les délices de ce que le savoir manger de nos Iles produit de meilleur…. et aussi de ce que l’on ne doit, pour rester politiquement correct, consommer qu’avec modération. Mais chacun sait bien que nous sommes alors loin des eaux territoriales.

7ème station « Le palmarès »
Moment évidemment attendu, auréolé d’un suspense qui est souvent la marque de fabrique du Generali. Et moment arrosé car, par une curieuse anomalie climatique qui se répète d’année en année, le palmarès est le moment où la Mer, pourtant paisible jusque là, se déverse par gros paquets sur les lauréats… et même sur les moins lauréatisés ! Plus personne ne crie alors pour annoncer un homme à la mer puisque de toutes façons tout le monde ou presque s’y retrouve, même habillé….

8ème station « Le retour »
Comme si une telle journée ne nous avait pas suffisamment comblés, le retour par mer nous offre encore une fois un coucher de soleil somptueux en pleine mer…. dont personne ne peut être blasé, même en vivant à l’année sur nos Iles.

9ème station « A quai »
La Marina à la nuit tombée semble tomber dans une douce langueur…. avant que les bateaux ne retrouvent les pontons. Et la tradition veut que rien de ce qui avait été embarqué dans les frigos ne soit débarqué!

10ème station « Toujours à quai »
« Merci Tonton, merci Tonton!! »

11ème station « Encore à quai »
Même les autres marins présents à la Marina profitent des échos de la fête….

12ème station « Au T’à quai »
Censuré.

Epilogue :

Le golf, car la Generali est d'abord une grande compétition de Golf, nous aura donc permis de nous rassembler et de voir de belles performances sportives.
La victoire de Yannick Cazemajou est de celles qui font particulièrement plaisir car elle récompense une ténacité, un amour du jeu, une approche exemplaire de ce sport. Et ce n’est jamais facile surtout en ayant dans le même temps la charge d’une telle organisation.
Le Golf a semblé ainsi vouloir rendre à Yannick un peu de ce qu’il lui donne et cela ravit les amoureux du jeu.
1ère grande victoire en Brut et en Net…. Bravo l’artiste….Les Tamarins et Saint Martin seront bien représentés à Paris !
Yawoo, un des piliers du Golf à Saint Martin, a également réalisé un excellent parcours puisqu’il finit à égalité de score, départagé sur le retour. Un beau, un excellent 39 lui aussi, suivi du 38 de Jean Marc Gréaux, du 37 d’Emmanuel Garcia et des 36 d’Olivier Lataste et de Jean Paul Clerc ! Dire que le combat fût rude est un doux euphémisme et que de belles performances d’ensemble. Les Index vont trembler !


En 2ème série aussi, la victoire de Philippe François Robin fait des heureux. Car le Golf se refuse si souvent que lorsqu’il sourit enfin et vient récompenser ceux qui ont parfois souffert sur les parcours, leur bonheur est un peu celui de tous les golfeurs. Aujourd’hui, les clubs n’auront pas pris leur envol mais c’est le score qui s’est envolé vers un 40 de haute volée !
Le 39 de François Anton, décidément inarrétable, n’en est pas moins remarquable sur un tel terrain, tout comme le 36 de Philippe Massot qui ne sera pas venu de si loin pour rien !

En 3ème série enfin, les progrès sont stupéfiants et ce sont des scores tonitruants qui ont récompensés nos nouveaux joueurs et les moins nouveaux d’ailleurs, de leur application, sans doute portés par l’euphorie d’une telle ambiance et d’un tel terrain :
51 pour Loïc Springer…. 50 pour Erick Javois et 46 pour Michael Varriot ! Voilà ce qui s’appelle massacrer les index.

Et si nos Dames ont moins brillé, une fois n’est pas coutume, elles auront illuminé la journée de leur sourire et leur joie de vivre !

Une grande Generali, une fois de plus.
Mais comment faisions-nous donc pour vivre avant ?

Et comme une telle journée ne se construit pas toute seule :
Merci
A François…. Pour tout
A Evelyne dont l’index golfique aura sans doute bien du mal à rattraper l’index de l’accueil…et le « beurre-passion ».
Aux Capitaines : Jean Marc Gréaux, Erick Javois, Jean Elie Mouyal et bien évidemment Thierry.
A Jeoffroy Brouard pour les délices d’O Plongeoir,
Au photographe, Didier Rouxel
Au Bureau des Tamarins pour le support logistique de la compétition.
A tous les compétiteurs pour leur talent et leur bonne humeur….
Et à GENERALI



A suivre bientôt les photos…..

Re: La Generali 2014 ....beau millésime!! il y a 6 ans, 3 mois #679

  • Yannick
  • Hors ligne
  • Moderator
  • Message: 82
Merci Philippe, un grand merci pour ton partage de cette passion dévorante, et que dire de plus sur l'art de recevoir de tonton et evelyne tu as tout dit..c'était plus que parfait.
Merci à ma chérie pour son implication indispensable à la vie de l'association et pour sa patience à me supporter.
Je pense déja au Golf National le 17 ce petit par 4 de 400 mètres en montée, vent de face..il va falloir travailler.
Merci encore à toutes et à tous.
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.34 secondes

Nos Partenaires

cardec Aperçu des miniatures Aperçu des miniatures

 

 

Accueil Le Forum